Fournir des ressources et refuges aux pollinisateurs.

Les pollinisateurs sont un maillon essentiel de l’équilibre de la vie animale et végétale. En s’impliquant aux côté des agriculteurs dans leur préservation, les entreprises mécènes peuvent contribuer au défi de la biodiversité, en particulier en apportant des ressources alimentaires supplémentaires grâce à des mélanges de plantes fleuries.

Solenat propose ses compétences aux entreprises qui souhaitent s’impliquer dans ce projet, en :

  • identifiant les agriculteurs volontaires,
  • les accompagnant dans la réalisation des couverts végétaux fleuris,
  • réalisant le suivi et la gestion administrative.

Concrètement, les agriculteurs volontaires s’engagent sur 5 ans à semer et entretenir des couverts végétaux adaptés aux besoins des pollinisateurs, avec des espèces diversifiées qui fournissent des floraisons en fin de printemps et fin d’été :

  • couvert végétal en interculture (entre les moissons d’été et un semis de printemps),
  • couvert pluriannuel,
  • prairie fleurie.

Ces mélanges comportent par exemple des trèfles, de la luzerne, de la phacélie, des tournesols, des radis, du mélilot, etc.

jachère fleurie

TEMOIGNAGE – Diversifier mes couverts d’interculture

Matthieu Herguais, agriculteur à Saint-Georges-sur-Loire, administrateur de Solenat

Dans notre exploitation d’élevage bovin, les principales ressources pour les pollinisateurs sont les prairies qui comportent des légumineuses, et les couverts d’interculture où nous intégrons des tournesols. Des apiculteurs mettent d’ailleurs des ruches sur nos parcelles. Notre priorité, pour la gestion de ces couverts, est d’optimiser leur bénéfice agronomique. Pour aller plus loin en faveur de la biodiversité, le projet proposé par Solenat nous donnerait l’opportunité d’intégrer d’autres espèces attractives pour les insectes, et qui ont le temps de fleurir à l’automne.