Un premier partenariat est signé !

Créée fin mai 2020 par des organismes agricoles ligériens, l’association Solenat vient de signer son premier partenariat avec MB Pack, une entreprise mayennaise spécialisée dans la conception de solutions d’emballages, de transport et d’hygiène pour les métiers de bouche, le 24 novembre.

Extrait de la conférence de presse du 24 novembre 2020

Un partenariat sur 5 ans

L’objectif du partenariat est de compenser les émissions de gaz à effet de serre de la flotte de véhicules de la société, en maximisant la séquestration de carbone par des haies bocagères.

Concrètement pour les agriculteurs volontaires, cela consiste à réaliser un diagnostic des haies et un plan de gestion durable. Ce dernier prévoit les interventions à réaliser sur l’ensemble du linéaire de haies dans les 15 années à venir : plantations, taille, regarnissage.

L’association Solenat réalise l’accompagnement des agriculteurs, le suivi, et en rend compte à MB Pack. Ce premier partenariat porte sur une quantité de 45 T de carbone par an pendant 5 ans. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du projet Carbocage, qui permet de quantifier le carbone stocké par des haies gérées durablement. Il s’appuie sur la méthode Haie, qui vient d’être labellisée « bas carbone » par le ministère de la transition écologique.

M Lemarchand, co-dirigeant de MB Pack : « Nous sommes convaincus que les entreprises doivent être des acteurs du changement. Pour nous, cela signifie maîtriser l’impact de nos produits. Nous avons réduit les déplacements de nos commerciaux, et avec ce projet nous allons compenser les émissions. Nous consacrons chaque année 25 000€ à des projets environnementaux. La méthode carbocage nous intéresse car elle apporte des solutions localement, cela fait sens pour nos salariés. Et la labellisation bas carbone apporte la crédibilité du dispositif. Nous espérons être précurseurs et emmener d’autres entreprises avec nous. »

Une première exploitation engagée sur 13 km de haies

Première exploitation à s’engager dans cette démarche, le GAEC de Patricia et Christophe Bouvet, bientôt rejoints par Arnaud Racine, est orienté vers l’élevage de blondes d’Aquitaines (label rouge) sur la commune d’Evron. La majorité du parcellaire est en pâtures, de part cet accès à l’herbe, l’exploitation a su intégrer l’arbre à son système et pérenniser ce lien entre bocage et élevage. Plusieurs bonnes pratiques sont déjà mises en œuvre : non-brulage des résidus de taille, création d’arbres têtards. Ainsi, sur les 170 ha de la ferme, 13 km de haies vont faire l’objet d’un plan de gestion. L’entretien de ces haies représente environ 100 heures de travail par an. Le partenariat dans le cadre de ce projet carbocage va donner un coup de pouce pour améliorer la gestion de ces haies.

Le Conseil Régional aux côtés de Solenat

Le Conseil Régional des Pays de la Loire apporte son soutien aux projets de Solenat, qui s’inscrivent en cohérence avec plusieurs axes stratégiques de la collectivité :

  • Objectif bas carbone à horizon 2040. Dans le cadre de cet objectif, la région a déjà mis en place un accompagnement des éleveurs laitiers dans une démarche bas carbone, et appuyé la démarche du label haies.
  • Stratégie biodiversité.
  • Plan d’action pour la préservation des ressources en eau.
Signature du premier partenariat de Solenat le 24 novembre 2020.
Rang de devant : Christophe Bouvet (agriculteur) et Laurent Lemarchand (dirigeant de MB Pack)
Derrière : Anthony Ménard et Michel Dauton (Solenat), Laurent Gérault (Conseil Régional des Pays de la Loire), Olivier Richefou et Louis Michel (Conseil Départemental de la Mayenne)