Optimiser la séquestration du carbone par les haies

Le bocage, entretenu par les agriculteurs, est un puits de carbone capable de compenser une partie des émissions de gaz à effet de serre liées aux activités humaines. Avec les projets Carbocage, les agriculteurs volontaires peuvent, à partir d’un diagnostic initial, mettre en place un plan de gestion avec un conseiller et valoriser le carbone stocké par des haies bien gérées. Cette démarche est basée sur la méthode haies labellisée « bas carbone » par le ministère de l’écologie.

Concrètement, pour les agriculteurs volontaires, cela revient à réaliser un diagnostic des haies avec l’aide d’un conseiller bocage, et à mettre en œuvre un plan de gestion durable pour améliorer la gestion de ses haies. Ce plan de gestion prévoit les interventions à réaliser pour optimiser la séquestration du carbone et leur durabilité.

Un premier partenariat est conclu entre Solenat et une entreprise mayennaise pour la compensation de ses émissions de gaz à effet de serre sur 5 ans, dans le cadre de cette méthode. Solenat souhaite développer d’autres partenariats pour poursuivre son implication, avec les agriculteurs, dans le défi de l’atténuation du changement climatique.

Au-delà de leurs intérêts pour les enjeux climatiques, les haies remplissent de nombreuses fonctions : abri pour la biodiversité, protection de l’eau et réduction de l’érosion, production de bois, paysage, effet coupe-vent pour les animaux et les cultures. En soutenant ce projet Carbocage, les entreprises contribuent également à ces enjeux sur le territoire des Pays de la Loire.